NOTRE
SAVOIR FAIRE

Les étapes de fabrication de nos sièges de style

 

Étape 1

SANGLAGE EN PLEIN

Le fauteuil est retourné les
pieds en l’air, le siège reposant
sur le dossier et les accoudoirs.

Les sangles en jute s’entrecroisent
en plein (sans espace vide),
formant une base solide pour
recevoir les ressorts. Le sanglage
garantit la solidité de l’ensemble
du siège.

Étape 2

POSE DE RESSORTS

L’emplacement des ressorts est très important : ils assurent la souplesse et le maintien de la forme d’un siège. Les ressorts sont posés de manière à couvrir tout l’espace de l’assise, sans pour autant se toucher, dans le but d’éviter le grincement. Une fois guindés (liés en croix à l’aide d’une corde), les ressorts sont recouverts de toile forte.

Étape 3

POSE DE LA TOILE FORTE

La toile forte sert à constituer
la base sur laquelle reposera
la garniture. La pose de lacets
permet de maintenir le crin lors
de la mise en crin.

Étape 4

MISE EN CRIN

Des poignées de crin se placent
dans les lacets et doivent être
reparties de manière homogène
sur toute l’assise. Après être posé
sous les lacets, le crin est cardé,
c’est-à-dire aéré et ouvert à la
main, ce qui permet de lui donner
toute sa souplesse et sa dynamique.

Le tapissier vérifie avec le plat
de
la main en appuyant partout
qu’il n’y ait pas de partie creuse.

Étape 5

EMBALLAGE POINTAGE

Cette étape consiste à emprisonner le crin dans une toile d’embourrure, en lui donnant la forme générale de la future garniture.

Le pointage a pour but de maintenir le crin en place, de former le fond de l’assise.

Étape 6

PIQUAGE

La procédure du piquage consiste
à passer une succession de points
d’avant en arrière, pour assurer
une solidité de la garniture et lui
donner sa forme
finale.

Étape 7

MISE EN BLANC

La mise en place d’une couche
d’élancrin puis d’un lin blanc,
permettent de gommer les
creux du piquage. 

 

Étape 8

POSE DE L’ÉTOFFE

Une épaisse couche de ouate coton est posée avant l’étoffe finale, pour rendre la garniture parfaitement régulière et protéger le tissu. Ce n’est qu’après toutes ces étapes que le tissu peut être mis en place.

Étape 9

FINITIONS

On posera ensuite la finition, clous ou double passepoil, et on terminera par le jaconas, toile sous l’assise qui cache les sangles.

Une garniture faite de cette façon a une durée de vie d’une trentaine d’années en utilisation courante.